Connexion

OS PLUS QU'UN PARI

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
http://lovelybibi.fr/images/FICS/LOV_OS%20Plus%20qu%27un%20pari.jpg
 
OOOooo~~~~oooOOO


Tom:" C'est pas la peine de me frapper, je sais que t'es fou de moi Billow!"

Ca m'énerve. Il m'énerve. Je lui envoie mon Mars dans la gueule. Il l'attrape dans sa main avec un énorme sourire. Je me tourne vers Andy d'un air désespéré.
Je vois ses potes qui se marrent.
Je sais qu'ils ont lancés un pari. En fait ce débile m'a prévenu... je vous jure...

Flash back

Je sens une main qui me serre fort le bras et qui me tire sans que je puisse résister et puis... je me retrouve dans une petite pièce déserte. Merde! Tom!

Moi exaspéré:" Qu'est ce que tu me veux encore?"

Il a l'air d'hésiter un moment et c'est pas vraiment son genre. Il va quand même pas me faire une déclaration parce que je meurs direct.

Tom penaud:" Bill, je... écoute ils.. j'ai parié que je coucherais avec toi avant la fin du mois."

Il baisse ses beaux yeux... tiens tiens... monsieur Kaulitz est gêné. Mais aussi très con! Style je vais lui tomber dans les bras... il a trop fumé lui!

Moi amusé:" Bah désolé hein! T'as aucune chance. En plus tu viens de te griller là."

Je me marre. Je le comprendrais jamais ce gars. Mais j'avais pas prévu ça. Qu'il s'approche et qu'il colle ses lèvres aux miennes et qu'il fourre sa langue dans ma bouche.
J'ai pas eu vraiment le temps de réaliser. Mais putain! Il embrassait trop bien aussi!
J'ai juste enroulé par inadvertance ma langue autour de la sienne, juste par politesse entouré son cou de mes bras. Juste un peu fermé les yeux.. mais c'était pas voulu.
Je le sens se décoller

Lui essoufflé:" Bill... je sais que tu m'aimes alors pense pas que j'ai aucune chance. Je voulais pas me foutre de toi, c'est tout."

Fin Flasback

Et ouais je suis resté là comme un con. Pendant toute l'heure. Ca fait deux jours que ca s'est passé. Ce qui lui en laisse 25 avant de gagner son foutu pari. J'arrive pas à oublier ça et me pose des tonnes de question.

Moi:" Tu crois qu'il me lâchera un jour?"
Andy:" Ca m'étonnerait. Puis il est tellement persuadé que tu craques sur lui."
Je grogne:" Il y croit vraiment alors?"


Andy hoche la tête et moi je soupire. Mais où il a été pêcher un truc pareil! Avant nos potes et ses potes nous insultions et tout et pis là tout a basculé. Et j'ignore pourquoi. Maintenant nos deux clans sympathisent grâce à Tom. Faut dire qu'on m'a pas trop demandé mon avis.
Puis je souris. Ca me plaît bien qu'il me courre après mais le pauvre va en baver!

....

Ellipse deux jours

Gus me fait des yeux de cokers battus là.. nan mais style il a besoin de moi! Je rêve! Qu'il y aille tout seul à sa fête de merde là!

Gus:" S't'e plait Bill.. si tu viens pas, on pourra pas rentrer!"

J'écarquille grand les yeux. Depuis quand ils ont besoin de moi pour s'incruster? C'est du grand n'importe quoi. Avec Andy on éclate de rires. Parce que personne ne peut empêcher Gustav de squatter un endroit où musique, alcool et filles sont réunis.

Gus geignant:" Bill! J'suis sérieux là!"

Lily soupire. Elle aussi est légèrement désespérée. Elle aussi aime danser, boire et... bah elle en parle tout le temps alors effectivement je suis au courant de sa vie intime!
Pas ma faute si ils sont tous exhibos.

Lily:" Nan mais arrêtez de rigoler on est sérieux. Tom nous a prévenu que si tu venais pas, ses potes et lui nous fouteraient dehors sans ménagement et .. il plaisantait vraiment pas!"

J'arrête tout net. Et alors? Son traité de paix fonctionne plus maintenant?
En plus, elle vient de me casser mon délire. Tom. Putain! Encore lui! Je me tourne dans sa direction. Il est entouré avec sa bande de gorilles et une fille blonde bien moulée dans sa jupe ras la foune et son top vraiment très très plongeant s'accroche comme elle peut à lui. PA-THE-THI-QUE.
Ses potes tout en muscles louchent bien sur elle en tout cas, Samantha je crois. Pauvres filles! Je devrais créer une association SOS ex de Tom. Et je me marre un peu tout seul quand un de ses gorilles me dévisage.
C'est sûr qu'ils font peur, enfin pas à moi en tout cas! Tom, lui me fait de grands signes. Il m'énerveuhhh!!! Et la blonde me lance un regard bien dédaigneux.. mais j'en veux pas de ton calamar ma pauvre!

Je croise les bras et fusille Gus du regard:" Putain! Je mettrais surement pas les pieds à sa fête pourrie! T'es quand même au courant qu'il a fait un pari sur ma gueule!"

Tous me dévisagent carrément. Ah bah non! Faut croire que personne savait.... pourtant tout ce qui touche de près ou de loin à Kaulitz reste pas longtemps secret.... Plus ça va et plus je trouve cette histoire louche. Est ce que je pourrais pas tirer parti de ça par un moyen ou un autre?

Lily:" Quel pari?"
Moi:" Ce connard a parié avec ses potes qu'il coucherait avec moi avant la fin du mois!"


Je sais pas pourquoi mais... là d'un coup je me sens tout abattu. J'ai plus envie de parler. Envie d'être seul. Je les plante là et me dirige dans un coin tranquille. Je sors une clope. J'allume et aspire. Ca fait du bien. Pourquoi Tom? A quoi tu joues au juste?
Tu peux avoir toutes les filles que tu veux! Pourquoi t'as pas continué à me faire la guerre hein?

Une voix:" Hey?"
Je secoue la tête:" Dégage."


Mais il s'installe en face de moi, sur un bloc en béton. Il laisse pendre ses jambes qui ne cessent de remuer. On est même pas à un mètre et ses pieds me frôlent. Lui aussi s'allume une clope. Il arrête pas de me fixer. C'est vraiment un cas désespéré.

Tom:" Tu viendras? "
Moi sec:" Si tu parles de ta fête, tu peux toujours rêver!"


Il soupire et baisse la tête. J'observe les cendres tomber lentement sur la sphalte. C'est quoi ce Tom là? Je m'avance et frappe doucement son épaule et il sourit tristement.

Tom:" Dommage. J'aurais aimé que tu sois là."

Me dites pas qu'il est VRAIMENT déçu là? Bah en même temps ça lui fait une occasion en moins. Si il m'avait pas mis au courant, j'y serais surement allé...

Moi curieux:" Et t'as parié quoi?"

Ca me donnera une idée de ce que je vaux. Il écrase son mégot et s'en va sans rien dire. Merde! Je veux savoir moi! Je le course et le retourne.

Moi:" Je viens si tu me dis ce que t'as parié."
Tom:" Bill, j'étais bourré et ils en ont profités, je suis toujours con quand je bois trop alors..."


Et ? Ca c'est pas mon problème! Remarque si il fait ça pour un billet de 5 euros, c'est clair que je serais dégouté. Et je me demande si je veux vraiment savoir. Si... si.. je suis trop curieux! Pour que ça le change à ce point là, c'est qu'il doit y avoir un truc important en jeu.
Je le pousse contre le mur, il est plus fort que moi et pourtant il me laisse faire. Qui aurait cru ça? Qu'est ce qu'il tourne pas rond chez lui? Pourquoi il m'envoie pas chier comme d'habitude?

Moi:" Je veux savoir!"

Je plonge mes yeux inquisiteurs dans les siens hésitants et fuyants. Bordel! Mais pourquoi il veut pas cracher le morceau! Qu'est ce que je peux faire pour le convaincre? On va tenter la manière douce. Je me colle doucement à lui et l'embrasse dans le cou.

Moi:" Dis moi Tom."

Il pose ses mains sur mes hanches et me pousse doucement. Il remet une de mes mèches en place, il semble si perdu à ce moment là. Ca me perturbe.

Tom:" Je te le dis si tu m'embrasses tout les jours."

Quoi? Mais il.... il..... a craqué son slip là! Bon okay! Il embrasse comme c'est pas permis mais... pourquoi ce serait à moi de l'embrasser!

Je grogne:" T'auras qu'à venir te servir!"
Je le vois sourire:" Ouais?"


J'hoche la tête. Je sens que mes journées vont être plus chaudes. J'attrape le bas de son T-shirt, ca tient que si il m'avoue tout. Nos yeux se croisent et il sait qu'il n'a plus le choix.

Tom:" Tu vois Lukas?"

Qui ne connait pas Lukas! Il est pire que moi niveau look. Et bave sur Tom depuis la sixième. Il porte des choses hypras moulantes et aux couleurs vraiment très voyantes. Ce mec aura tout essayé. Le pire comme le meilleur. Il se mordille la lèvre et à ce rythme là il va pas tarder à saigner. Je me radoucis.

Moi:" Comment ne pas le voir?"

Je me suis toujours demandé comment un mec pareil a pu s'intégrer dans leurs bandes soi disant homophobes et tout. Enfin je crois que ce sont des détails qui intéressent peu les commères du lycée. Il s'approche de moi et pose sa tête sur mon épaule. Qu'est ce qu'il me fait là!
Je le sens me serrer contre lui.

Tom désespéré:" Putain Bill! J'étais bourré et il en a profité. Si je couche pas avec toi... c'est mon cul que j'ai parié!"

Je reste un peu sur le choc là. Et la vision de Tom complètement soumis est vraiment agréable.. je me retiens de pas gémir face aux images perverses qui défilent dans mon cerveau malade avant que ca ne se durcisse plus bas. Mais ce Lukas...

Moi:" Mais c'est ton ami, ca devrait pas être si terrible?"
Tom:" Tu parles! C'est un vrai bourrin ce mec!"


Je sais pas trop quoi lui répondre. Je finis par lui rendre son étreinte. J'avoue: je compatis. Mais de là à passer à la casserole, faut pas pousser grand mère dans les orties!

....

Je sais j'aurais jamais du craquer mais quand il m'a supplié avec ses grands yeux chocolats tout brillants et bah j'ai craqué. Il me plait, je veux dire physiquement. En même temps je suis gay. Mais ce genre de gars je les évite en général.

Alors nous voilà au milieu du grand salon des Kaulitz. Sa barraque est carrément immense et même si je suis déjà venu ça me sidère à chaque fois. Les lustres sont trop magnifiques et ce marbre là....
Son père travaille dans une grosse banque. Je crois que moi aussi je vais faire des études d'économie.
Tom....
C'est quoi ce morceau et pourquoi il me regarde avec ces yeux là.. je fais un pas en arrière et bute sur Gus. Il s'avance comme un félin et presse son corps contre le mien.

Moi geignant:" Gus?"
Tom:" Je veux mon bisou."


Merde!
J'avais complètement oublié cette partie là. Pas lui. Je me détends. C'est loin d'être une torture. Il attend avec son grand sourire...
Qu'il est beau ce con!
Je soupire et colle mes lèvres aux siennes. Il lèche doucement ma lèvre inférieure et vient enrouler sa langue à la mienne. Et moi je veux plus que ça s'arrête parce que personne m'a jamais embrassé comme ça.
Avec autant de... de.. je sais pas trop. Mais j'aime ça.
Je me colle à lui encore plus. Une de mes mains part dans ses dreads. J'entends Gus siffler derrière moi et lui fait un doigts d'honneur.

Tom se reculant à peine. On échange le même air et c'est vraiment agréable.

Tom:" T'es déjà en train de craquer bébé."

Il me serre plus fort contre lui et moi j'essaie de me dégager mais y'a rien à faire. Il a plus de muscles que moi.

Moi:" Pourquoi tu me fais ça Tom?"

Et j'arrête de me débattre quand sa langue lèche mon lobe. Je m'accroche plus fort à lui. Il a raison. Bordel! Je suis en train de me faire avoir.
Je le pousse de toutes mes forces et m'enfuis loin de cette baraque. Loin de lui.

....

J'ai fumé trois clopes et vidé deux canettes. Quand un blondinet aguicheur se pose à mes côtés. Il me sourit et me tend un canette pleine que je refuse pas.
J'ai plus toutes mes neurones mais j'en ai marre.
Tom.
Je crois reconnaitre son visage dans les étoiles et me met à pouffer. Si je pouvais me dédoubler, je me claquerais et me fouterait un bon coup de santiag dans le cul!
Ce pari va tout foutre en l'air. Je soupire.

Le mec:" T'es vraiment craquant."

Je cligne des yeux et pouffe encore. Craquant? Ouais surement? Tom ne loupe pas une occasion pour me sortir